• 1 Implantologie : la technique chirurgicale implantaire est très codifiée
  • 2 Hygiène et prévention, une bonne hygiène participe à notre santé
  • 3 Traitement des caries, soins dentaires (conservateurs) et soins chirurgicaux
  • 4 Prothèses dentaires : toutes les étapes sont réalisées en cabinet stérile
  • 5 Nouveauté : Couronne tout-céramiqe, qualités esthétiques indéniables
  • 6 La plupart des traitements orthodontiques visent à déplacer les dents
  • 7 Couronne et Inlay core, si votre dent est abîmée ou trop fragile
  • Anatomie dentaire
  • Fluor et dents
  • Le cabinet

Schéma explicatif d’une dent, descriptif des acteurs de votre bouche

imageMieux comprendre ce qui se passe dans votre bouche. Ce que vous voyez de votre dent (la couronne) n’en est que la partie émergée : comme un iceberg, la plus grande partie de la dent se trouve sous la gencive, c’est sa racine ! Couronne, Email, Dentine, Sillon gingival, Pulpe dentaire, Collet, Racine ...

En savoir plus

Les recommandations en matière de fluor, la prévention des caries

imageUne alimentation équilibrée avec un apport limité de sucres rapides, une bonne hygiène buccodentaire dès l'apparition des premières dents, une surveillance régulière de la dentition, un apport en fluor dont les modalités d’administration sont l’objet de controverses et ont été réactualisées en octobre 2008 par l’Afssaps.

En savoir plus

Le cabinet dentaire vous propose une salle de soin entièrement stérilisée

imageDans le respect des patients et des règles élémentaires d'hygiène, nous garantissons la sécurité pour l'ensemble de nos soins et respectons le devoir d'asepsie. Nous vous accueillons, et dès votre arrivée, prenons avec vous toutes les dispositions afin de vérifier qu'il n'y a pas de contre-indication.

En savoir plus
  • Les avantages de l'implant
  • Entretien des implants
  • Contre-indications
  • Tarifs conventionnés

Avantages de l'implant dentaire :
Les prothèses implantaires offrent une apparence, et un fonctionnement similaires aux dents naturelles.

  • Pas de déplacement de la prothèse et donc aucun risque de perte
  • Un aspect et un confort identiques aux dents naturelles
  • La mastication reste inchangée
  • Pas d'irritation douloureuse des gencives liée aux prothèses
  • Ralentissement considérable de la perte de masse osseuse
  • La pose d'implants est aujourd'hui une procédure sécuritaire
  • Pérennité dans le temps
 

Entretien et hygiène des implants

Un entretient régulier et une bonne hygiène permettra de conserver les prothèses, les dents et les implants en bon état pendant de nombreuses années. Cela implique aussi des visites régulières chez votre dentiste une à deux fois par an pour un nettoyage et un examen de suivi.

Le brossage : Brossage des dents et couronnes sur implant, tous les jours, trois fois par jour environ 3 minutes. Bien brosser la face externe et interne en allant de la gencive vers la dent.
La brossette interdentaire : Passer la brossette et/ou du fil dentaire entre les couronnes au moins une fois par jour.
 

Contre-indications à la pose d'implant dentaire

Un questionnaire médical permet de vérifier si vous n'avez pas de contre-indications à la pose d'implants dentaires.

Les contre-indications absolues pour la chirurgie implantaire :

Pathologies cardiaques graves, ostéoporose avancée, ostéoporose traitée par des bisphosphonates, maladies infectieuses, tumeurs Les contre-indications relatives les plus couramment rencontrées :
Infection locale, diabéte de type II non stabilisé, prise de médicaments du type anticoagulants
 

Les tarifs Conventionnés

Le remboursement de la couronne par la Sécurité Sociale est identique quel que soit le type de prothèse et la position de la dent dans la bouche. La codification est SPR 50 pour une couronne, sachant que la base de remboursement est égale à 2.15 € pour un SPR ; la base de remboursement pour une couronne est donc égale à : SPR 50 x 2.15 € = 107.50 €. La Sécurité Sociale rembourse 70% de la base de remboursement, soit 107.50 € x 70% = 75.25 €. Donc, la Sécurité Sociale rembourse 75.25 € pour votre couronne en métal au fond de la bouche qui coûte entre 80 € et 200 €, ou pour votre couronne en céramique pour votre prémolaire qui coûte entre 300 € et 570 €. La complémentaire santé complète le remboursement de la Sécurité Sociale.
 

Implantologie

  1. La technique chirurgicale implantaire est très codifiée, et bien qu'elle est aujourd'hui devenue courante et très fiable, elle suit un protocole qu'il convient de respecter. Le traitement généralement se déroule en deux temps, mais parfois, si la situation le permet, elle peut se pratiquer en 1 temps :
  2. Généralités
  3. Examens
  4. Pose en 2 temps
  5. Pose en 1 temps
  6. Plateau
  7. Caractéristiques
  8. Normes

Qu'est-ce-que l'implant dentaire ?

Définition :

Les implants dentaires
L'implant dentaire est une racine artificielle ancrée dans l'os de la machoire. Il sert à remplacer la racine d'une dent abîmée ou arrachée et à soutenir une prothèse. L'implant dentaire est l'intermédiaire entre la prothèse et l'os de la mâchoire, il transmet les forces de mastication au support osseux et joue un rôle d'amortisseur.

Types et formes de l'implant dentaire :

On distingue 2 types d'implants dentaires, ceux fixés sur la mâchoire (juxta-osseux) et ceux dans la mâchoire (endo-osseux) sont de loin les plus utilisés. Les formes généralement cylindriques peuvent aussi avoir une forme de cône, disque, lame... certains pouvant correspondre à un besoin spécifique. Leurs diamètres varient généralement entre 3 et 5mm et leur longueur entre 10 et 15mm. Cette variété correspond à la diversité des mâchoires et à celle des cas clinique rencontrés.

Résistance de l'implant dentaire :

Un implant dentaire doit supporter les forces de mastications de l'ordre de 10 à 35Kg/cm² qui peuvent s'exercer dans des directions différentes, un implant dentaire ne doit pas s'altérer dans le temps, ni au contact de la salive, de la gencive ou d'autres éléments qui peuvent se trouver en bouche. Des métaux tels que le plomb, le mercure ou l'or utilisés pour d'autres soins dentaire peuvent provoquer un courant électrique dans le milieu salivaire.

Durablité de l'implant dentaire : Elle dépasse très largement la longévité humaine.

1ère Étape : Consultation préalable, étude de votre cas

Le chirurgien dentiste, en collaboration avec l'ensemble de l'équipe, va collecter toutes les informations nécessaires à déterminer votre degré de motivation et votre aptitude ou non à recevoir le traitement :

  • votre état de santé général
  • votre état de santé buccale
  • les radiographies et scanner
  • une éventuelle modélisation informatique
  • les moulages de votre bouche
  • les photos de votre visage et de votre dentition
  • des analyses de sang le cas échéant

Un plan de traitement avec :

  • les différentes options de traitement
  • le pronostic
  • le temps requis
  • la nécessité d’une greffe osseuse préalable
  • les différentes options de traitement
  • le type d’anesthésie (locale dans la grande majorité des cas ou générale)
  • la possibilité de dents immédiates provisoires
  • les frais

Un devis sera alors rédigé et présenté lors de votre prochaine visite. Vous pourrez prendre votre décision en connaissance de l'ensemble des examens réalisés.

Mise en place d'un implant dentaire en 2 temps :

Lorsque le choix thérapeutique s'est porté sur la pose de l'implant dentaire en deux temps, on parlera d'un implant "enfoui", c'est-à-dire qu'il sera entièrement recouvert par la gencive pendant la période de cicatrisation osseuse qui dure de 3 à 6 mois.

La réalisation de ce type d'implant, dite "normale", suit un protocole établi qui se déroule en deux phases :

1ère Phase :

  • Anesthésie locale du site à implanter. Cette anesthésie est la même que pour un simple soin dentaire ou que pour une extraction
  • Incision du site à implanter puis décollement de la gencive, toujours le plus faible possible
  • Forage progressif de la zone à implanter jusqu'à la longueur et la largeur prévues
  • Mise en place de l'implant dentaire jusqu'à la longueur de forage et mise en place de la vis de protection
  • Fermeture bien étanche de la gencive avec des fils de suture
  • Si un petit appareil provisoire est prévu, il est ajusté de façon à respecter les fils
image

2ème phase :

Cette deuxième intervention, pratiquée 3 à 6 pois après la première, est très légère. Elle consiste à mettre en contact l'implant dentaire jusque là enfoui, avec le milieu buccale.

  • Anesthésie locale légère
  • Petite incision juste au niveau de l'émergence des implants, l'étendue de l'incision étant fonction du nombre d'implants posés
  • Retrait de la vis de protection des implants et mise en place de la vis transgingivale de cicatrisation qui va, comme sont nom l'indique, être placée au ras de la gencive et permettre à celle-ci de cicatriser comme si l'on avait un racine naturelle à ce niveau
  • Mise en place des sutures autour de cette vis
  • Attente d'environ 1 mois avant la réalisation de la prothèse dentaire definitive, afin que la gencive cicatrise
image

Les suites opératoires de cette deuxième phase dite de "mise en charges" sont pratiquement inexistantes. Pas de douleur ni de gonflement ou d'hématome.

Mise en place d'un implant dentaire en 1 temps :

Lorsque l'indication chirurgicale est possible, elle présente de nombreux avantages :

  • Une seule intervention est nécessaire
  • La cicatrisation de la gencive se fait dès la première étape
  • Une prothèse transitoire fixe peut être réalisée rapidement, voire le jour même de la pose des implants dentaires dans certains cas
  • La prothèse dentaire définitive peut être réalisée dans des délais plus brefs car il n'est plus nécessaire d'attendre la cicatrisation de la gencive puisqu'elle intervient dans le même temps que la cicatrisation osseuse

La mise en place de cet implant peut se faire avec ou sans ouverture de la gencive.

La mise en place d'un implant dentaire en un temps, à bague zircone, si elle est possible, obtient de très bons résultat, mais d'autres solutions peuvent vous être proposées.

Mise en place de l'implant avec ouverture de la gencive :

Dans ce cas le principe de la pose est le même que pour l'implant enfoui mais la gencive est refermée autour de la partie transgingivale de l'implant.

image

Mise en place de l'implant sans ouverture de la gencive :

Si certaines conditions précises sont réunies, la pose d'un implant directement à travers la gencive, sans l'ouvrir est alors possible.

  • Il faut suffisamment d'os autour de l'implant
  • Ou bien avoir une assistance par ordinateur

On utilise dans ce cas un petit bistouri circulaire qui a exactement le diamètre de l'implant à poser afin de créer un petit passage à travers la gencive.

Le reste de la préparation et de la pose reste identique à la pose de l'implant avec ouverture de la gencive.

Dans ce cas, l'intervention est très rapide et ne dure pas plus de 30 minutes pour la pose de 1 à 3 implants côte à côte.

Le plateau technique désigne l'ensemble des éléments mis en place aussi bien pour le patient que pour l'équipe d'intervention, afin d'assurer la pose d'implants dentaires dans des conditions optimum.

Le bloc opératoire en cabinet privé

Notre cabinet permet la mise à votre disposition d'un mini bloc opératoire, salle réservée exclusivement à la chirurgie et plus spécifiquement à la pose d'implants et aux greffes osseuses. Cette installation permet d'atteindre un très haut degré d'asepsie et de bénéficier d'un équipement hautement performant. Il faut toutefois garder à l'esprit que seuls les actes relevant d'une anesthésie locale y seront réalisés. En cas d'intervention nécessitant une anesthésie générale (greffe osseuse avec prélèvement en dehors de la cavité buccale) une hospitalisation est obligatoire.

Le matériel

Spécialisé dans la pose d'implants, notre équipement répond aux exigences de cette chirurgie, à savoir :

  • Un stock d'implants permettant une modification du choix de l'implant à poser même en cours d'intervention
  • Un moteur récent
  • Avoir les greffons nécessaires à une petite greffe osseuse pouvant être décidée à n'importe quel moment
  • Salle de repos

L'équipe

Les praticiens du cabinet ont suivi une formation spécifique pour la pose d'implants dentaires et ont acquis une expérience dans le type d'intervention spécifique.
Les assistantes ont une connaissance parfaite des règles d'asepsie et de la chirurgie.

Caractéristiques des implants dentaires

Les pressions que les implants dentaires subissent sont très importantes. Ils sont indéformables, mais aussi souples que l'os dans lequel ils seront insérés. Ils ne cèdent pas sous les contraintes mécaniques de la mastication.

Les implants dentaires ne subissent pas de transformations chimiques au contact des tissus, ou des éléments qui peuvent se trouver dans la bouche. Ils ne provoquent pas de flux électromagnétiques par leur contact avec d'autres métaux, en particulier ceux qui constituent les prothèses dentaires.

Différentes formes

image
La quasi totalité des implants dentaires utilisés sont en titane. Leur forme est cylindrique ou conique en forme de vis sans fin. Leur amélioration reste toujours en constante évolution mais les formes restent les mêmes.
Implant cylindrique, transgingivale, cylindrique à col évasé, conique, conique à col évasé. Leurs dimensions ( diamètre et longueur ) varient en fonction de la profondeur et de l'épaisseur de l'os devant recevoir l'implant. Les implants dentaires peuvent être soit enfouis sous la gencive, soit la traverser à l'instar d'une racine naturelle, ce cas permettant la réalisation sur le champs d'une prothèse provisoire sur l'implant dentaire fixe.

Les différents composants

On insère une petite vis de titane dans votre mâchoire. Le titane est un métal toléré par le corps. Il cicatrise avec le tissu osseux pour former une nouvelle racine dentaire stable.
Le pilier est une pièce en céramique ou en titane qui assure une fixation correcte entre l’implant dentaire et la couronne.
Une fois que l’implant dentaire et le pilier sont bien en place, votre praticien fixe la couronne, le bridge ou la prothèse.

image

Le matériel

La biocompatibilité du matériau implantaire (le titane est un matériau parfaitement toléré par les tissus vivants).

L'état de la surface implantaire

Lisse ou rugueuse : les surfaces rugueuses sont actuellement recommandées.

Morphologie implantaire

La morphologie implantaire va dépendre de la dent qui sera remplacée :

  • Pour une petite dent (incisive mandibulaire ou incisive latérale maxillaire), un implant de petit diamètre sera utilisé
  • Pour une grosse dent (molaire), en règle générale un implant de gros diamètre est recommandé
  • L'implant standard est utilisé pour les autres types de dents.

Deux modes de fixation sur l'implant

1- COURONNE SCELLÉE :

  • Un pilier en titane est connecté sur l’implant dentaire et est vissé
  • Puis une couronne céramique est scellée sur le pilier

Cette solution est employée lorsque la situation de la vis risque de nuire à l’esthétique mais rend difficile le démontage éventuel.

2- COURONNE TRANSVISSÉE :

  • La couronne céramique est positionnée sur l’implant dentaire puis fixée à l’aide d’une vis en titane
  • Si besoin, le démontage est aisé
De nouvelles techniques permettent désormais de concevoir des piliers et des armatures par ordinateur.
Pour un rendu encore plus naturel, un nouveau matériau est utilisé : le ZIRCONE, de couleur blanche.

NORMES IMPLANTAIRES

  • Nous utilisons exclusivement que des produits de qualité
  • Ils sont testés en laboratoire
  • Ils sont sélectionnés pour leurs performances et non pas pour leurs prix

Pour toutes nos fabrications, nous utilisons des produits normalisés soumis au marquage selon les normes appliquées par la profession :

image
  • DIN
  • ISO
  • NF dentaires
  • En conformité avec la directive 93/42 CE

Dans notre cabinet, vous bénéficierez de matériaux (implants, prothèses, céramiques...) parfaitement bio compatibles, provenant exclusivement d’Europe et reconnus pour leur très haute qualité, des marques leader en implantologie !

Retrouvez les réponses aux questions les plus fréquentes qui nous sont posées : Implant dentaires

Dernière modification :
28/03/2015

Pose d'un implant en 2 temps

Pose d'un implant molaire